Les lentilles d’orthokératologie sont semi-rigides et exercent une pression spécifique sur l’œil : elles remodèlent la courbure de la cornée centrale sur une petite zone.  Les lentilles n’affectent pas la santé de la cornée puisque l’action de remodelage s’effectue dans l’épaisseur de l’épithélium de la cornée, structure qui se régénère sans laisser de cicatrice.  Compte tenu de ce processus, le remodelage ne peut s’effectuer que sur des myopies maximales d’environ 4 dioptries. 

Les lentilles sont portées la nuit.  Elles produisent un aplatissement des cellules épithéliales centrales, lesquelles sont chassées temporairement vers la périphérie et, ce faisant, corrigent de façon temporaire la myopie.  Cette modification est due aux différences de pressions hydrostatiques au niveau des larmes : positive au centre et  négative en périphérie.

Schémas

                                                                                                             

Au matin, après le retrait des lentilles, la vue est claire. « La correction s’opère rapidement : de 75 à 80 % de la réduction visée est achevée après une seule nuit de port. L’effet total de la correction survient de 7 à 10 jours après le début du traitement », indique Langis Michaud, professeur titulaire à l'École d'optométrie de l'Université de Montréal et président de l’Ordre des optométristes du Québec dans une entrevue accordée à La Presse. .

Voici quelques questions et réponses qui sauront vous donner les informations pertinentes sur ce traitement.

Q : À quel âge peut-on commencer ce traitement?
R : Il n’y a aucune contrindication d’âge au traitement :  dès qu’enfant commence une myopie qui semble vouloir se dégrader régulièrement, le traitement peut être effectué.

Q : Quand puis-je m’attendre à bien voir le jour sans mes lunettes ou lentilles cornéennes suite au traitement?
R : Le traitement d’orthokératologie prendra son effet rapidement : environ 75% de la réduction attendue après la première nuit, et sera à sa pleine efficacité après 1 semaine. (Pour une myopie maximale de 4dt).  À ce moment, la vue sera claire sans lunette pour toute la journée.  Selon la myopie résiduelle les premiers jours du traitement, l’optométriste vous équipera avec des lentilles souples de façon à ce que votre vision soit satisfaisante.

Q : Combien d’heures dois-je porter les lentilles pour que le traitement soit efficace :
R :
 Un minimum de 6 heures de sommeil ou de repos les yeux fermés sont requis pour le remodelage cornéen de nuit.

Q : Est-ce que le port des lentilles semi-rigides est douloureux?
R :
 Au début, on ressent un léger inconfort, comme la présence d’une petite poussière dans les yeux. Cet inconfort est réduit considérablement quand les yeux sont fermés. Comme la lentille se porte la nuit, l’inconfort est réduit au minimum.  Généralement après quelques jours, on ne ressent plus l’inconfort, même lors de l’insertion.  Par ailleurs, la lentille est conçue avec un matériau très perméable à l’oxygène ce qui permet à l’œil de s’oxygéner comme il le ferait normalement pendant la nuit sans les lentilles.

Q : Est-ce que je vais bien voir avec mes lentilles?
R :
 Oui, la lentille est géométriquement conçue selon la puissance et la topographie de l’œil. Mais la lentille doit être portée pendant le sommeil, et non pendant les heures d’éveil :  si la lentille est portée les yeux ouverts, la zone de traitement pourrait être déplacée et les résultats du traitement seront à la fois imprévisibles et non concluants.

Q : Quand je vais arrêter le traitement, est-ce que ma vision va revenir comme avant?
R :
 Oui. L’orthokératologie est un traitement totalement réversible.  Elles remodèlent la courbure de l’épithélium de la cornée centrale sur une petite zone et, ce faisant, corrigent de façon temporaire la myopie. Le jour, l’œil garde en mémoire la forme induite par la pression de la lentille. Mais cette mémoire est de courte durée. Après l’arrêt du port de la lentille, l’épithélium revient à la normale, et la myopie aussi. 

Q : Pourquoi suivre le traitement si ma vision reviendra comme avant quand j’arrêterai?
R :
 Au-delà de permettre d’avoir une bonne vision sans lunette pendant la journée, l’objectif principal du traitement d’orthokératologie moderne, est de contrôler, voire stopper la progression de la myopie. Le traitement ne fera pas disparaitre la myopie déjà existante, mais peut éviter qu’elle ne progresse davantage. Le taux de succès en prévention tourne autour de 80 à 90%. 

Contrôler la myopie diminue les risques de problèmes de santé oculaire et permet d’envisager une chirurgie au laser dans le futur, et ce à risque moindre.  Il ne faut pas oublier que plus un œil est myope, plus la qualité visuelle est affectée d’une part et d’autre part les risques de problèmes de décollement de rétine ou la présence de flottants dans les yeux augmentent.  Par ailleurs, il existe de nombreux cas de myopie élevée qui ne peuvent subir de chirurgie au laser compte tenu de l’épaisseur de la cornée. 

Q : Est-ce que je peux être sûre que la myopie arrêtera de progresser avec ce traitement ?
R :
 Non. Il n’existe aucun traitement qui garantit à 100% l’arrêt de la progression de la myopie.  Des études récentes démontrent cependant que l’orthokératologie moderne rencontre un taux de succès variant entre 80 et 90%.  Dans le pire des cas, la myopie continuera à progresser mais beaucoup plus lentement.  Par exemple, si la myopie subit des changements de l’ordre d’un quart de dioptrie au lieu de trois quarts à une dioptrie annuellement, la myopie sera beaucoup moins grande à l’âge adulte.

Q : Est-ce que je peux faire ce traitement même si je suis plus myope que 4 dioptries?
R :
 Oui. Il a été démontré que le traitement avait la même efficacité pour freiner la progression de la myopie même pour une myopie plus forte.  Cependant, la correction ne sera pas totale et vous devrez porter des lunettes ou des lentilles souples complémentaires le jour.  Prenons par exemple un myope de 6 dioptries :  les lentilles d’orthokératologie pourront corriger une partie du défaut de vue, jusqu’à 4 ou 4.5 dioptries de sorte que le matin lorsque vous enlèverez les lentilles vous aurez une myopie résiduelle moindre de l’ordre de 1.5 à 2 dioptries. 

Q : Quelles sont les alternatives au traitement d’orthokératologie?
R : Des études très récentes ont démontré que parmi les autres moyens qui ont une certaine efficacité à ce jour est le port de lunette intégrant un foyer et conçu pour les myopes. Mais on parle d’un taux de succès d’environ 50 à 60 %.  Pour certains enfants, ce traitement s’avère très efficace et on comprend que l’environnement visuel, les habitudes d’hygiène visuelle telle que la distance de travail au près, les besoins visuels (ordinateurs, tablettes, Ipod, lecture….), la présence de myopie familiale, sont tous des facteurs influençant les taux de succès.

Par ailleurs, on semble s’intéresser au port de lentilles de contact souple avec foyer pour tenter de contrer la myopie.  Les résultats d’étude sont très fragmentaires et récemment on parle d’un taux de succès d’environ 50%.  D’autres études à plus long terme devront donc être effectuées. 

Q : Comment dois-je procéder si je suis intéressé ?
R :
 Dans un premier temps, un examen visuel complet de base doit être effectué par l’optométriste qui sera complété par une évaluation et des prises de mesures spécifiques telle que la topographie de votre œil.  Un essai sur place de lentilles sera également effectué.  Ces mesures permettront d’évaluer si vous êtes un candidat potentiel pour le traitement.  En effet certaines conditions visuelles (ex : astigmatisme important ou avec la règle) ou oculaires (ex : la présence de cicatrices sur la cornée) peuvent empêcher le traitement par orthokératologie.  Des honoraires professionnels sont facturés pour cette évaluation quel que soit l’âge du patient.

 

En faisant votre examen de la vue et l'achat de vos lunettes ou lentilles à la même clinique, vous vous assurez d'obtenir le meilleur service possible.