La sécheresse oculaire est un problème incommodant de plus en plus fréquent que votre optométriste peut facilement identifier et vous aider à traiter. Nous avons fait appel à une de nos propriétaires, DreJosée Falardeau, optométriste à la clinique Opto-Réseau de Val-d’Or, afin qu’elle nous aide à démystifier cette problématique qui nuit au confort visuel. 

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire?

La sécheresse oculaire est une maladie dégénérative de la surface de l’œil, elle est chronique et progressive et ne peut être complètement traitée. Elle touche environ 34 % de la population, surtout les personnes âgées, mais selon Josée Falardeau, elle affecte les gens de plus en plus jeunes, notamment à cause de l’utilisation accrue des appareils électroniques.

Quels en sont les symptômes?

La sécheresse est une dysfonction complexe de la surface oculaire avec des inconforts souvent douloureux. Elle est provoquée par une augmentation de l'évaporation des larmes et/ou une diminution de la production de larmes.

« Si vous avez les yeux qui brûlent ou qui coulent, les yeux rouges, une vision trouble et instable, une sensibilité à la lumière ou la sensation de corps étrangers ou de sable dans les yeux, vous souffrez peut-être de sécheresse oculaire », nous explique Josée Falardeau.

Elle mentionne également que plusieurs personnes en souffrent sans nécessairement identifier leur problème en tant que sécheresse oculaire. D’où l’importance de consulter un professionnel de la vue régulièrement pour bien identifier puis traiter le problème.

Prévenir la sécheresse oculaire

Il existe quelques conseils simples à suivre pour éviter ou réduire la sécheresse oculaire. À la maison, on peut utiliser des compresses ou masques chauds régulièrement, prendre des suppléments d’oméga-3, appliquer des larmes artificielles et avoir une bonne hygiène du bord des paupières pour assurer un bon fonctionnement de nos glandes lacrymales. Les gouttes I-DROP de la marque I-MED Pharma, distribuées dans les cliniques Opto-Réseau, sont sans agents de conservation et aident les patients à prendre en charge leurs symptômes de sécheresse oculaire, qu’ils soient légers ou plus importants.

« Pour les cas de sécheresse plus sévère, il est important de passer une évaluation approfondie des différentes composantes des larmes auprès de son optométriste, qui pourra ainsi établir un plan de traitement en fonction de votre condition », explique Josée Falardeau. La clinique Opto-Réseau de Val-d’Or a d’ailleurs développé une expertise en gestion de la sécheresse oculaire. Son équipe prend en charge les cas de sécheresse pour leur offrir le meilleur confort possible en fonction de leur condition. 

Vous croyez souffrir de sécheresse oculaire? Prenez rendez-vous à la clinique Opto-Réseau la plus près de chez vous afin de passer un examen de la vue complet qui permettra de déceler tout problème en lien avec votre santé visuelle.

 

Nous désirons remercier Dre Josée Falardeau, optométriste, pour sa précieuse collaboration à cet article.