Sandro Paris offre une collection complète de prêt-à-porter, allant du simple t-shirt aux escarpins, en passant par les sacs à main et les montures.

 

Une histoire familiale

La marque a été fondée en 1984 par le couple Evelyne et Didier Chetrite, ainsi que la sœur d’Evelyne, Judith Milgrom.

Les deux sœurs, nées sous le patronyme Moyal, sont originaires de Rabat, au Maroc. Leur grand-père y possédait un commerce où il vendait notamment des chemises et leur grand-mère fabriquait ses propres vêtements. Les tissus colorés et les vêtements simples, mais élégants du pays, ainsi que tout le soin porté à leur confection, marquent les esprits des deux jeunes filles. Évelyne développe son intérêt pour la mode en travaillant dans des friperies parisiennes lors de ses études en droit. Elle finit par abandonner le droit pour se consacrer à sa passion pour le stylisme.

 1- sandroparis.com

 2- W Magazine

 3- sandroparis.com

 4- Vanity Fair

Evelyne et Judith ont produit ensemble les premiers vêtements étiquetés Sandro qui étaient alors vendus dans des boutiques multimarques. Judith décide en 1998 de fonder sa propre maison de prêt-à-porter, Maje.

Devant le succès grandissant de Sandro, Evelyne ouvre en 2004 le tout premier magasin éponyme de la marque, sur la rue Vieille-du-Temple dans le quartier du Marais à Paris. Trois ans plus tard une centaine de boutiques Sandro sont ouvertes en France et à l’étranger. En 2008, le fils du couple Chetrite, Ilan, lance Sandro Homme ce qui permet à la marque de se diversifier.

Sandro fait aujourd’hui partie du groupe SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot), une société administrée notamment par les sœurs Moyal ainsi qu’Ilan Chétrite. Après toutes ces années, la famille demeure au cœur de l’entreprise. La marque est distribuée dans 37 pays et plus de 590 points de vente.

 

« Sobriété complexe »

Sandro Paris se définit par sa « sobriété complexe » qui vise à offrir un look essentiellement et simplement chic, dont la distinction se trouve dans les détails. Le style des collections est indéniablement parisien, à la fois classique et créatif, sophistiqué et accessible, dans des matières confortables pour la vie urbaine. Evelyne Chetrite aime revisiter les bases et aussi explorer le design androgyne, ce qui se traduit par plusieurs pièces unisexes. Le noir et blanc est aussi à l’honneur.

sandroparis.com & @sandroparis

 

Des montures rétro contemporaines

Sandro s’est lancé dans la lunetterie en 2017. L’entreprise a su tirer son épingle du jeu dès le départ en remportant un Silmo d’Or, dans la catégorie Tendance, en septembre de la même année.

Comme pour le prêt-à-porter, la marque propose une collection de montures simples, mais dont la complexité se trouve dans les détails. On observe entre autres des charnières triples à microrivets, des branches métalliques fines recouvertes en partie d’acétate et le logo est présent de façon très discrète. Des montures de forme papillon expriment tout à fait les tendances actuelles tandis que des modèles métalliques de formes arrondies ont un petit côté vintage.

Plutôt féminine, la collection est complétée par des modèles unisexes accessibles à tous.

Nous vous invitons à découvrir la collection Sandro sur notre site web et dans plusieurs cliniques Opto-Réseau.