Plusieurs habitudes ont un impact sur la santé de nos yeux, que ce soit notre alimentation, notre activité physique, notre niveau de stress, ou notre temps d’exposition aux écrans numériques. Il faut donc préconiser un mode de vie sain et équilibré pour s’épargner les symptômes liés à la fatigue oculaire.

L’alimentation

Négliger l’alimentation peut influencer l’état de fatigue de nos yeux, car, tout comme notre corps, les yeux ont besoin d’énergie. C’est pourquoi il est important de privilégier des repas équilibrés et riches en vitamines :

  • La vitamine A joue un rôle important dans le fonctionnement de notre rétine et notre vision nocturne. Nous la retrouvons dans les carottes, le poisson, la courge et bien d’autres aliments
  • La vitamine E, réputée comme étant la vitamine de la jeunesse, aide à protéger les yeux de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Elle est notamment présente dans le maïs et les arachides.
  • La vitamine C, communément associée aux agrumes, peut aider à se prémunir contre la cataracte.

La condition physique

Au même titre que l’alimentation, une bonne condition physique est favorable à la santé de nos yeux. Bien dormir et faire du sport aident à lutter contre le stress, qui est assurément néfaste pour tous les organes de notre corps. En hiver, nous avons tendance à privilégier le sport en salle pour éviter le froid. Cependant, prendre l’air est aussi essentiel, car l’air conditionné contribue à la sécheresse oculaire. En plus de vos exercices physiques, prenez une dose d’air frais 10 minutes par jour pour absorber les bienfaits du soleil et de la nature. 

Trop de temps devant l’ordinateur

Après une journée de travail passée devant l’ordinateur, nous avons souvent les yeux fatigués ou secs. Bien que changer de travail pour cette seule raison ne soit pas envisageable, vous pouvez néanmoins ménager vos yeux en leur accordant un temps de pause de 5 à 10 minutes par tranche de 2 heures passée devant un écran. Pensez également à cligner régulièrement des yeux afin de les humidifier. 

La cigarette

On estime qu’un fumeur a sept fois plus de chances de souffrir d’une maladie oculaire qu’un non-fumeur. Par ailleurs, la fumée de cigarette dessèche les yeux et accentue la sensation de fatigue oculaire. Malheureusement, il n’est pas facile de se défaire de cette mauvaise habitude. De nombreux organismes existent pour soutenir les fumeurs dans cette démarche. N’hésitez pas à faire appel à l’un d’eux si vous êtes concerné.

Pour plus de conseils, l’équipe Opto-Réseau la plus près de chez vous se fera un plaisir de vous répondre. Trouvez votre clinique ici.