La compagnie Nikon, bien connue pour ses célèbres caméras, souffle cette année une centaine de bougies! Elle demeure pourtant toute jeune d’esprit avec son sens de l’innovation et son aisance avec les nouvelles technologies. On vous propose de découvrir l’histoire fascinante derrière les verres ophtalmiques Nikon.

Une course aux avancées technologiques

Comme toute bonne histoire débutant en 1917, les débuts de Nikon sont intimement liés à la guerre, créant une rivalité technologique certaine avec l’Allemagne. C’est alors que Nikon se lance dans la fabrication de matériel optique, incluant des microscopes, des jumelles et des viseurs, avant d’étendre son expertise technologique à divers domaines tel que la santé.

Dès 1930, Nikon s’impose dans l'industrie photographique, puis agrandit son offre au grand public au cours des années. C’est d’ailleurs en 1946 que Nikon lance ses premières lentilles ophtalmiques, qui apportent sur le marché de l’optique leur lot d’innovations du point de vue des matériaux, des designs et des revêtements.

Le début de la renommée

Nikon obtiendra éventuellement son sceau de qualité outre-mer, notamment dans les années 50, alors que des reporters internationaux basés à Tokyo sont impressionnés par la netteté et la qualité des images de leurs collègues japonais. C’est David Douglas Duncan, dont les photos faisaient régulièrement la une du célèbre magazine américain Life, qui a permis à Nikon d’être découverte du reste du monde. Ainsi, la légende de la marque Nikon était née, ayant pour carte de visite des produits novateurs produisant des résultats dépassant les attentes.

 

NDLR : Le photographe David Douglas Duncan a également fêté son centenaire il y a un an à peine, pouvant inscrire sur son curriculum vitae des grands noms tels que Gandhi, Krouchtchev et Nixon.

Une histoire d’innovation

Il va sans dire que Nikon a sans cesse tenté de repousser les limites de l’optique pour offrir des produits de qualité professionnelle aux particuliers, et leurs verres n’y font pas exception. D’ailleurs, leur engagement pour l’innovation ne date pas d’hier :

  • Nikon est un partenaire historique de la NASA. En 1971, une caméra Nikon fait le voyage jusqu’à la Lune à bord d’Apollo 15 et capture des images en accéléré depuis la Station spatiale internationale.
  • En 1983, Nikon introduit son premier revêtement antireflet résistant aux rayures, le Hard Clear Coat, encore utilisé à ce jour sous l’acronyme HCC.
  • En 2000, Nikon introduit le matériau organique à l’indice le plus élevé dans sa gamme de lentilles : l'indice 1,74. Ce sont encore aujourd’hui les verres finis les plus minces et les plus légers du marché.
  • Le 1er avril 2003, Nikon adopte un nouveau logo : un carré jaune, symbole d'une photo avec les rayons de lumière concentrés dans la focale de l'appareil photo, encadre le nom Nikon dont les lettres inclinées en typographie industrielle marquent le mouvement et symbolisent l'innovation de la marque.
  • En 2011, Nikon est récipiendaire du prix Good Design Awards pour son revêtement SeeCoat Blue, un revêtement clair qui filtre la lumière bleue et offre de meilleurs contrastes pour les écrans numériques.
  • En 2017, Nikon frappe encore en ajoutant le SeeCoat Bright à sa gamme de traitements, un antireflet qui rehausse la perception des couleurs dans des conditions de luminosité faible.

 

Chez Opto-Réseau, on a bien hâte de voir quelle sera la prochaine innovation à voir le jour chez Nikon. En attendant, bon centième!

Pour tout connaître sur Nikon et rester au courant des nouveaux produits, visitez leur page Facebook.