Chez Opto-Réseau, s’il y a bien une chose sur laquelle nous ne sommes pas prêts à faire de compromis, c’est la santé des yeux. C’est pourquoi la toute dernière tendance tatouage à voir le jour ne nous attire pas du tout. En effet, les tatouages scléraux, ou tatouages du globe oculaire, sont obtenus par l’injection d’encre dans le « blanc des yeux » d’une personne pour les teindre de façon permanente dans une teinte différente. Le colorant n'est pas injecté dans les tissus, mais plutôt entre deux couches de l'œil, où il s'étend sur une grande surface.

Bien que ce genre de tatouages existe depuis plusieurs années, la tendance a pris de l’ampleur en Inde lorsqu’un tatoueur de renommée mondiale, Tattoographer Karan, s’est fait tatouer les yeux en noir. Depuis, les optométristes partout dans le monde dénoncent la pratique jugée dangereuse pour la santé. L’inventeur lui-même est conscient des risques très élevés reliés à ce tatouage et encourage les gouvernements de plusieurs pays à bannir la pratique. Comme pour n’importe quel tatouage, la procédure est faite avec de fines aiguilles et laisse les yeux enflés pour 7 à 10 jours. L’encre est injectée sous la conjonctive, une couche claire couvrant la sclère, sans anesthésie locale. Il va sans dire que les risques d’infections, de perdre la vision de façon permanente ou encore de perdre ses yeux sont très grands.

Une jeune canadienne de 24 ans l’a d’ailleurs appris à ses dépens après s’être fait tatouer l’œil droit en mauve en septembre dernier. Les spécialistes considèrent que l’encre a malencontreusement été injectée plus profondément dans l’œil et ont peu d’espoir qu’elle retrouve un jour la vue dans cet œil, sans parler de la douleur associée.

Comme la procédure est relativement nouvelle, les effets à long terme sont encore inconnus, mais les experts sont peu enthousiastes. Dans tous les cas, laisser un amateur approcher une aiguille de son œil, ce n’est jamais une bonne idée!