Depuis quelques années, on entend continuellement parler de verres numériques, haute définition, haute résolution... Qu’en est-il exactement?

Les laboratoires de fabrication de lentilles ophtalmiques ont pratiquement tous opté, au fil des ans, pour la technologie numérique, c’est-à-dire que la réalisation des verres est assistée par ordinateur. Cela permet donc une plus grande précision et une meilleure qualité optique pour les patients, notamment en créant des verres adaptés pour différentes activités comme l’ordinateur ou la pratique d’un sport.

Cependant, les fabricants sont allés encore plus loin afin de réduire, entre autres, les aberrations (distorsions) en périphérie et favoriser l’adaptation des patients. Alors que pour les verres progressifs d’ancienne génération et les verres numériques de base, la mesure de la hauteur et de l’écart interpupillaire était suffisante, d’autres éléments sont désormais pris en compte pour la réalisation des verres numériques haute résolution. En effet, à l’aide d’un ordinateur et d’instruments spécialisés, les professionnels de la vue peuvent mesurer :

  • la distance vertex (distance entre l’œil et le verre)
  • l’angle pantoscopique (angle que fait la monture portée avec le visage)
  • la cambrure de la monture
  • le port de tête
  • le mouvement des yeux ou de la tête lors de la lecture
  • la distance du centre de rotation de l’œil

Ces mesures sont ensuite transmises au fabricant, qui intègre ces paramètres aux caractéristiques du type de lentille choisie pour produire des verres sur mesure afin de redonner une vision la plus confortable et naturelle qui soit au patient.

Quelles que soient vos habitudes de vie, les professionnels de la vue Opto-Réseau, opticiens et optométristes, auront à cœur de vous conseiller les verres progressifs qui répondront le mieux à vos besoins.