Nous savons déjà que la lecture enrichit notre vocabulaire et nos connaissances sur le monde. Mais saviez-vous que cette activité, pratiquée régulièrement, aurait également des vertus sur la santé de notre cerveau ? Découvrez les bienfaits insoupçonnés de la lecture.

Une plus grande espérance de vie

Pour celles et ceux qui redoutent de perdre du temps en lisant, sachez qu’en réalité nous en gagnons... à long terme ! Dans une entrevue diffusée en octobre 2016 sur les ondes de Radio-Canada, la biochimiste Marianne Desautels-Marissal expliquait que les livres peuvent « préserver les processus cognitifs qui améliorent les chances de survie », comme l’empathie et la perception sociale. Dans la même émission, on apprenait qu’une étude publiée dans la revue scientifique Social Science & Medicine montrait que « lire trente minutes par jour réduirait de 17% le risque de mourir dans les douze années suivantes ».

L’amélioration de la mémoire

Quand nous lisons, nous devons emmagasiner un grand nombre d’informations sur les personnages, les lieux et les évènements, qu’il est essentiel de retenir pour reprendre la lecture là où nous l’avions interrompue. Ce travail de remémoration est excellent pour stimuler notre cerveau, un organe comme les autres qu’il faut muscler pour éviter qu’il s’affaiblisse. La lecture serait donc un bon moyen de se prémunir contre la maladie d’Alzheimer.

Une meilleure concentration

À l’ère du numérique, notre concentration est mise à l’épreuve sans arrêt. Nous sommes régulièrement interpellés par les notifications des réseaux sociaux, le besoin de vérifier nos courriels ou de consulter les informations qui surgissent de façon ininterrompue sur nos écrans. Notre cerveau est sans cesse sollicité pour de multiples tâches, ce qui réduit considérablement notre concentration. Quand nous lisons un livre, toute notre attention est centrée sur l’intrigue. Nous nous créons une bulle afin de mieux nous immerger dans la vie des personnages, ce qui favorise grandement la concentration. Et plus notre cerveau s’habitue à cette pratique, plus celle-ci est aisée.

Moins de stress

Grâce à la concentration requise pour lire un livre, notre stress se voit diminué. Plongés dans l’histoire de notre ouvrage, nous oublions les tracas du quotidien. Dans une étude rapportée par le Telegraph, le neuropsychologue David Lewis estime que la lecture permet de réduire le stress de 68%, ce qui est mieux que la musique (61%) ou qu’une tasse de thé (54%).

Halte aux idées reçues

On a souvent rapporté que lire avec une faible luminosité peut nuire à notre vision. Dans cette situation, nous pouvons en effet ressentir que nos yeux se fatiguent plus facilement dans la mesure où les efforts requis pour lire sont plus importants. Cependant, une étude réalisée par des Américains et publiée dans le British Medical Journal a démontré que ce processus ne nuit pas à la santé de nos yeux. Il est même préférable de lire un livre avec une faible lumière que de regarder un film sur un écran numérique.

Les avancées technologiques en lentilles permettent à nos professionnels de vous offrir une panoplie de produits qui augmenteront votre confort visuel selon votre mode de vie et vos habitudes. Pour plus de conseils, l’équipe Opto-Réseau la plus près de chez vous se fera un plaisir de vous répondre. Trouvez votre clinique ici.