Saviez-vous que 9 personnes sur 10 éprouvent une sensibilité à la lumière? La lumière est essentielle à notre bien-être et nos activités, mais elle peut aussi causer de l’inconfort visuel. Ce dernier peut être léger, mais il peut aussi être assez important pour nuire à la qualité de vie de certaines personnes. Voyez quelles en sont les causes et comment on peut facilement y remédier.

 

Les types de lumière

D’abord, on peut diviser la lumière en deux grands types : la lumière naturelle (du soleil, à l’extérieur) et la lumière artificielle (à l’intérieur). Dans les deux cas, la lumière comporte 4 dimensions qui composent notre environnement et nous affectent de différentes manières.

Dimension

Description

Effets sur les yeux

Le spectre La longueur d’onde des rayons qui forment la lumière On y retrouve notamment les rayons UV et la lumière bleue, qui ont des impacts négatifs pour les yeux.
L'intensité Le degré d’intensité de la lumière L’intensité peut varier d’une faible lueur à une lumière très intense qui nous éblouit et peut créer de l’inconfort visuel.
La source La distance d’où provient la lumière par rapport à nous ainsi que son amplitude Plus la source de lumière est petite et rapprochée, plus elle crée de l’inconfort visuel.
La durée Est-ce que la lumière est visible quelques fractions de seconde (un « flash ») ou est-ce qu’elle est présente plusieurs minutes? Une lumière vive et de courte durée crée un changement brutal pour la rétine qui doit s’y adapter drastiquement, ce qui peut causer de l’inconfort visuel.

Les niveaux de sensibilité

Nous sommes tous différents et pouvons aussi être affectés par la sensibilité à la lumière à divers niveaux.

Certaines personnes ont une sensibilité sévère qui affecte leur quotidien et peut leur causer de la douleur qui nécessite des solutions médicales. D’autres personnes sont sensibles à lumière, de sorte que cette dernière leur cause de l’inconfort et rend certaines de leurs activités désagréables. Dans la plupart des cas, ces derniers ne se rendent pas compte que c’est une sensibilité à la lumière qui cause leur inconfort.

Certaines personnes auront une sensibilité dans des situations déterminées : conduite, pratique de sports (ex. sports nautiques), etc. Finalement, certaines personnes (1 sur 10) n’éprouvent aucune sensibilité à la lumière, mais il demeure important pour ces dernières de prévenir le problème en protégeant leurs yeux adéquatement.

Les causes

La sensibilité peut être causée par une multitude de facteurs :

  • Lumière du soleil
  • Route et surfaces réfléchissantes (miroirs, carrosserie des véhicules, bâtiments, etc.)
  • Reflets sur l’eau, le sable ou la neige
  • Sources de lumière artificielle (lumières fluorescentes, appareils électroniques)

D’autres causes reliées à l’état de santé ou certaines affections oculaires peuvent aussi amener ce qu’on appelle la photophobie, soit une intolérance à la lumière.

  • Décollement de la rétine
  • Lésions à la cornée
  • Conjonctivite
  • Infection ou inflammation de l’œil
  • Maux de tête ou migraines sévères
  • Albinisme

Contrairement à certaines croyances, aucune étude scientifique n’a permis d’établir qu’il existe un lien entre la sensibilité à la lumière et la couleur des yeux. Ainsi, les gens qui ont les yeux pâles (bleus, verts) ne sont pas davantage sensibles que les personnes aux yeux foncés. L’âge, le sexe et la race n’ont également pas d’incidence.

Les solutions

Il existe plusieurs solutions pour prévenir la sensibilité à la lumière ou en traiter les symptômes. Bien sûr, le port de verres solaires est la solution idéale pour se protéger de la lumière naturelle lorsqu’on se trouve à l’extérieur.

Toutefois, pour faciliter la gestion de la sensibilité et même en éviter les manifestations, les verres photochromiques constituent une solution très intéressante. Ces verres sont conçus avec une technologie lumino-intelligente, c’est-à-dire que le verre réagit à la lumière ambiante.

Roseline Filion porte la monture Millésime modèle Huppert avec les verres photochromiques Transitions Style Colors couleur ambre.

De cette manière, les lentilles de vos lunettes se teintent lorsqu’elles sont exposées à une lumière intense et deviennent claires lorsque l’intensité lumineuse est moindre. La réaction se produit rapidement et graduellement, de sorte que le porteur ne perçoit souvent même pas le changement. La nouvelle technologie des verres photochromiques Transitions™ de génération 8, Gen 8, offre maintenant un temps de réaction encore plus rapide.

Les verres photochromiques sont tout indiqués pour éviter l’éblouissement causé par un changement drastique de lumière (ex. sortir d’un immeuble pour aller dehors) et sont aussi pratiques pour les gens qui travaillent sous une lumière intense (fluorescents) ou encore près d’une fenêtre. Ils fonctionnent tout aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les verres photochromiques de marque Transitions™ sont les plus connus et sont offerts dans 3 gammes différentes. Votre professionnel de la vue saura vous recommander celle qui convient le mieux à vos besoins.

De plus, tous les verres Transitions™ bloquent les rayons UV nocifs et filtrent la lumière bleue dommageable émise par les appareils électroniques. Finalement, les verres Transitions™ sont maintenant offerts dans des couleurs variées qui permettent d’avoir un style unique et de faire de vos verres photochromiques un accessoire mode!

Les verres Transitions™ Style Colors sont offerts dans les teintes ambre, saphir, améthyste et vert émeraude.

Lentilles cornéennes ACUVUEMD OASYS avec Transitions™

Transitions™ et ACUVUEMD ont dévoilé au printemps 2019 une toute nouvelle lentille cornéenne qui réagit à la lumière. Ainsi, vous obtenez tous les bénéfices d’un verre photochromique sans porter de lunettes. Cette innovation a remporté le prix Meilleure invention de 2018 du magazine TIME et est idéale pour les personnes sportives, notamment.

 

Votre optométriste et votre opticien sauront vous guider dans le choix des verres photochromiques qui conviennent le mieux à vos besoins visuels ainsi qu’à vos habitudes de vie. N’hésitez pas à leur en parler, vous ne verrez plus jamais votre environnement de la même façon (sans douleur ni éblouissements)!