Saviez-vous que votre enfant acquiert plus de 80 % de ses connaissances par les yeux? C’est en partie pourquoi les problèmes oculaires peuvent à leur tour entraîner des difficultés d’apprentissage.

Certaines habitudes ou petits maux qu’ont vos enfants peuvent sembler anodins, mais sont cruciaux dans le dépistage de troubles de la vision. Signaler une anomalie rapidement permet de trouver la solution la mieux adaptée à la situation de votre enfant, assurant le développement optimal de sa vision. Il est donc primordial d’observer les signes avant-coureurs d’un trouble visuel.

Voici quelques indices qui vous permettront de déceler les signes précurseurs de maladies oculaires ou de problèmes de vision chez votre enfant.

Signes physiques

Ce sont les signes les plus visibles que quelque chose cloche dans la santé oculaire générale de votre enfant. Soyez alerte si vous observez les manifestations suivantes :

  • Yeux rouges ou irrités
  • Orgelets fréquents
  • Croûtes ou plaques blanchâtres dans les cils
  • Brûlement ou picotement des yeux
  • Larmoiements excessifs
  • Maux de tête
  • Se frotter souvent les yeux

Signes physiologiques

En plus d’être incommodants, ces symptômes peuvent parfois être l’indication d’un trouble oculaire. N’hésitez pas à les signaler à votre optométriste afin d’en vérifier la cause :

  • Nausées
  • Étourdissements
  • Vision double
  • Embrouillement de la vision
  • Sensibilité à la lumière

Signes comportementaux

Comme mentionné plus haut, les yeux jouent un rôle majeur dans le processus d’apprentissage des enfants. Cependant, les difficultés rencontrées par les tout-petits peuvent provenir d’une multitude de facteurs. Il est donc important de leur poser des questions afin de comprendre ce qui les amène à adopter certaines habitudes, telles que :

  • Réticence à travailler de près
  • Utiliser continuellement son doigt pour ne pas perdre sa ligne en lisant
  • S’assoir près de la télévision ou tenir son livre proche de ses yeux
  • Fermer un œil pour lire ou regarder la télévision
  • Plisser les yeux ou pencher la tête pour voir le tableau en classe
  • Éviter d’utiliser un ordinateur parce que ça fait mal à ses yeux

Les indices peuvent aussi être plus subtils. En effet, à prime abord, ces symptômes ne seront pas nécessairement attribués à un problème oculaire :

  • Manque d’attention ou rêveries fréquentes
  • Perdre sa place sur la page en lisant
  • Difficulté à se rappeler ce qu’il a lu
  • Saut ou relecture de mots
  • Inversion constante de lettres (pour les élèves de troisième année et plus)
  • Confusion des mots similaires
  • Mauvaise coordination œil-main et maladresse ou gaucherie générale
  • Moins bonnes notes qu'à l’habitude

Si vous observez l’un de ces signes chez votre enfant, n’hésitez pas à en parler avec votre optométriste, qui vous guidera vers les ressources appropriées. Si votre enfant ne démontre pas de problème visuel, le premier examen de la vue est recommandé dès l’âge de 3 ans pour attester de la santé générale de ses yeux. Par la suite, un examen complet de la vue devrait être fait avant l’entrée à la maternelle, puis tous les ans.

D’ailleurs, cet examen est couvert par la RAMQ pour les moins de 18 ans : vous ne perdez donc rien à vous assurer que la santé oculaire de votre enfant est à son meilleur.

Si vous avez des questions ou interrogations concernant la vue de votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre optométriste Opto-Réseau dans la clinique la plus près de chez vous.