La France possède une riche tradition de savoir-faire en matière de fabrication de lunettes. Le métier d’artisan-lunetier s’est particulièrement développé dans le Jura, une région de l’est de la France située tout près de la frontière suisse. Plusieurs fabricants de lunettes encore existants aujourd’hui ont vu le jour dans cette région.

 

Un peu d’histoire

Les premières lunettes seraient apparues en Italie autour du 13e siècle. Les premières aides visuelles auraient été surtout utilisées par les moines dont le travail de copie de manuscrits et de création d’enluminures était très fatigant pour les yeux. Les lunettes leur apportaient ainsi davantage de confort.

 

Étant très chères et faites de matériaux précieux, les lunettes ont ensuite été un objet de prestige porté par l’aristocratie. C’est l’arrivée de l’imprimerie au 15e siècle qui a ensuite lancé la démocratisation de ces aides visuelles. Puis, à la Renaissance, alors que le taux d’alphabétisation a augmenté, de plus en plus de gens ont eu recours aux lunettes pour notamment faciliter la lecture.

 

Une région riche en savoir-faire

C’est à Morez, une ville du Haut-Jura, que l’industrialisation des lunettes se développe au cours du 19e siècle. Le travail du métal est une spécialité des artisans de la région depuis le 16e siècle. En 1796, un maître cloutier du nom de Pierre Hyacinthe Caseaux conçoit une première monture en fil de fer. Au début du 19e siècle, ce dernier emploie déjà 13 ouvriers pour produire annuellement 3600 lunettes, qu'il vend en France et en Suisse.

La région du Jura

Morez

Lunettes datant de la fin du 18e siècle. © Musée de la lunette. Photo : Pierre Guénat

Hyacinthe Caseaux ouvre la voie à une nouvelle génération d'industriels qui, à partir des années 1830, obtient un véritable succès avec les lunettes faites de fil métallique. La production de lunettes se perfectionne peu à peu et on en vient à créer des montures de métal très légères, surnommées « lunettes fils » ou « lunettes cheveux », qui deviennent rapidement une spécialité de la région. 

 

Ces dernières sont issues des techniques de travail du métal : un fil de fer encercle les verres, et les tenons soudés de chaque côté des cercles de la monture sont traversés par une vis qui permet de serrer les cercles autour du verre.

 

En seulement 20 ans, de 1826 à 1848, la production des ateliers de la région passe de 3 000 pièces à 720 000. L'ascension se poursuit à grande vitesse puisqu'elle atteint 11 millions de pièces en 1882 et fait vivre toute une région grâce à des dizaines d'entreprises. En 1900, grâce à sa réputation de qualité et de créativité, Morez devient la capitale de la lunetterie française1.

 

Depuis la Seconde Guerre mondiale, la fabrication des lunettes a évolué selon les modes et les innovations, comme l’arrivée de nouveaux matériaux, tels que le plastique. L'avenir est assuré avec la formation de futurs lunetiers, opticiens et techniciens à même une école de la région, qui poursuit l’enseignement du savoir-faire traditionnel tout en intégrant les technologies modernes. Aujourd’hui le Jura est une référence mondiale en matière de lunettes « fait main ».

 

Un gage de qualité

Plusieurs fabricants de montures se retrouvant dans les cliniques Opto-Réseau sont établis dans la Jura et produisent encore leurs montures selon le procédé artisanal en plusieurs étapes. Les montures de notre collection exclusive Millésime en sont un bon exemple : elles sont fabriquées à la main par l’entreprise Roussilhe, située à Oyonnax. Les montures sont les premières à avoir obtenu la certification Origine France Garantie, dès 2012. La marque produit des montures métalliques et en acétate dont chaque détail est réfléchi et finement intégré. Création, design, choix des couleurs et des matières, confort et fonctionnalité, robustesse et esthétisme : tout est pensé.

 

Les montures Millésime s’inspirent des formes classiques des montures, mais sont conçues pour un mode de vie actuel. Les lunettes de la collection sont aussi inspirées de la culture française en portant les noms d’icônes tels que Juliette Binoche, Vanessa Paradis, Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart ou encore Fanny Ardant.

 

Parmi les touches créatives découlant du savoir-faire traditionnel, on compte notamment les manchons façonnés à la main, la pose de rivets, le guillochage du métal, le polissage, etc.

Le fabricant Morel, derrière les marques 1880, Koali, Oga, Lightec et Nomad, se situe également dans la région du Jura, à Morbier plus précisément. Depuis 1880, chaque monture est conçue, fabriquée, assemblée et testée à cet endroit. Julbo, reconnu pour ses lunettes de sport de grande qualité, suit également la tradition en fabriquant ses montures à la main, dans ses bureaux de Longchaumois, dans le Haut-Jura. Julbo fabrique des montures adaptées à toute la famille, des jeunes enfants qui ont besoin d’une monture confortable et ajustable, aux adultes amateurs de sport en quête de performance.

Morel

Siège social de Morel, à Morbier.

Julbo

La région du Jura a vu naître et évoluer la tradition de fabrication des lunettes. Ainsi, la lunetterie française a gagné une notoriété importante et la qualité des produits est reconnue. Nous vous invitons à découvrir nos montures françaises en clinique et à en faire l’essai pour voir et ressentir ce qui en fait la si bonne réputation!

1 http://www.lunetiers-du-jura.com/page/deux-siecles-dhistoire-industrielle-a-morez