Bien qu’elle n’ait plus besoin de présentation, la maison Gucci continue de se réinventer et de nous offrir, saison après saison, des lignes de produits raffinés, extravagants et contemporains. Apprenez-en plus sur l’origine de la maison, son essence italienne et découvrez comment elle influence, encore aujourd’hui, l’industrie de la mode et de la lunetterie. 

Gucci en trois temps

Sac à main et symbole mors de Gucci

Chaussures et symbole mors de Gucci

Sac à main et poignée en bambou

 

 

Guccio et fils – la naissance d’un empire

Fondée en 1921, à Florence, la maison Gucci nouvellement centenaire est l’une des marques de luxe les plus reconnues à l’internationale.

Dans les années 20, le fondateur, Guccio Gucci, mène sa petite entreprise de maroquinerie. Il confectionne des articles en cuir et se développe une clientèle provenant de la haute bourgeoisie. Le monde équestre est une grande source d’inspiration pour Guccio qui mise sur le savoir-faire italien en collaborant avec des artisans locaux pour offrir à sa clientèle des produits raffinés et de première qualité.
Encore aujourd’hui, le mors et l’étrier sont des codes bien connus et de véritables emblèmes du succès de la maison.

Dans les années 30, les fils de Guccio prennent la relève.
C’est également à cette période, peu après le début de la Seconde Guerre mondiale alors que le cuir se faisait plus rare, que la maison Gucci frappe un véritable coup de circuit. Avant-gardiste et innovante, la maison se réinvente en lançant son sac avec poignée en bambou, puis en développant ensuite des sacs de jute, de lin et de chanvre.

Le décès de son fondateur survient en 1953. C’est à cette période que la maison entreprend son expansion à l’internationale. C’est également à cette époque que le logo emblématique de Gucci est imaginé par Aldo, l’un des fils du fondateur : les fameux GG, comme vous l’aurez peut-être deviné, ont été conçus en l’honneur des initiales de Guccio Gucci.

En 1960, la marque ouvre des boutiques aux États-Unis et elle renforce son positionnement sur le marché du luxe grâce à l’exposition offerte par ses célèbres clientes : Jackie Kennedy-Onassis, Grace Kelly et Elizabeth Taylor (pour ne nommer que celles-là).
Son expansion se poursuit en Europe puis en 1970 la maison fait son entrée sur le marché asiatique.

 

Frida Giannini – le luxe exclusif

Les années 90 sont synonymes de fraicheur et d’audace pour la maison Gucci avec l’arrivée d’un nouveau styliste, Tom Ford.

Gucci continue son ascension et l’aspect sensuel, éclectique et coloré de la marque s’accentue. En plus du prêt-à-porter, la maison décline son offre en se lançant dans le domaine des cosmétiques, des montres et des lunettes solaires. L’avant-gardisme de la marque et les produits sophistiqués et (très) osés de la maison attirent l’attention de plusieurs icônes du moment comme la flamboyante Madonna.

En 1999, Gucci et Yves Saint-Laurent rejoignent Kering, un groupe de luxe mondial qui fait évoluer un ensemble de maisons de grande renommée telles que Bottega Veneta et Pomellato.

Dans le début des années 2000, Frida Giannini, créatrice italienne, reprend la direction de la maison. C’est le retour aux sources. Elle met de côté l’angle de la provocation pour ramener la marque à ses fondements premiers : l’élégance, les détails et la qualité italienne.

Durant cette période, Gucci devient un incontournable sur le marché du luxe. L’héritage et le savoir-faire italiens font toute la différence et c’est pourquoi la fabrication des produits de la maison demeure basée en Italie malgré l’expansion fulgurante de la marque.

Alors (et encore) parmi les maisons de couture les plus influentes au monde, c’est sans surprise que la marque collabore avec de nombreuses égéries hollywoodiennes, dont les stars Drew Barrymore, Jennifer Lopez et Chris Evans, pour la mise en valeur de divers produits de la maison (bijoux, lunettes et parfum, etc.).
En 2011, 4 ans avant le départ de Frida, Gucci inaugure son propre musée, là où tout a commencé, à Florence.

 

Alessandro Michele – l’héritage italien modernisé

Déjà en charge des accessoires de la maison depuis un moment, c’est Alessandro Michele qui prend le flambeau à la suite du départ de Frida.

Dès son arrivée en poste, les premières collections révèlent la passion, l’audace et le désir d’Alessandro de moderniser la maison sans toutefois la dénaturer. 

 

Gucci en lunetterie

Les premières collections de montures solaires Gucci remontent aux années 90. Connaissant un franc succès avec sa ligne de solaires, la maison décide de se lancer dans le développement de montures ophtalmiques.

Comme ses collections de prêt-à-porter et autres accessoires, la ligne de montures Gucci se distingue par la fougue, la qualité et les détails intégrés à chacune de ses confections.

Monture Gucci 0396

Monture Gucci 0650SK

Monture Gucci 0550

Monture Gucci 0036S

Les plus récentes collections de Gucci, présentent des modèles qui se démarquent grâce à leur volume, leur look surdimensionné et l’agréable mélange des verres colorés, des montures en métal et des manchons assortis en acétate.

Dirigée par Alessandro Michele, la campagne pour promouvoir la collection printemps-été 2020 mettait en vedette l’actrice chinoise Ni Ni et le chanteur coréen Kai. Vibrante, dynamique et avant-gardiste, la campagne fait également la promotion de l’un des souhaits de la maison : rappeler aux gens l’importance de s’exprimer librement, de s’assumer pleinement.

Pour ce qui est de la campagne printemps-été 2021, l’héritage italien de la maison est mis de l’avant avec les modèles qui se déplacent à bord de gondoles en plein cœur de Venise et qui portent les plus récentes création de la maison. 

Pour en savoir plus et pour savoir si les collections de montures solaires et claires de Gucci sont disponibles à votre clinique, contactez l’équipe de votre clinique Opto-Réseau.