À l’occasion du SILMO Paris, nous avons fait la rencontre de deux membres importants de l’équipe de Blackfin : Roberto Russo, designer de la conception, et Simone Favero, responsable marketing senior. Ils nous ont parlé de l’essence de la marque, de son histoire et de sa vision qui font de Blackfin un leader en production de montures 100 % titane.

 

Simone (à gauche) et Roberto (à droite) se sont amusés pour la photo en incarnant la classique pose du designer italien!

Comment est né Blackfin?

On dit souvent que Blackfin est une start-up de 48 ans, souligne Simone. Maria Pramaor, la mère du président actuel, Nicola Del Din, a été une des premières employées du géant italien Luxottica, à Agordo. En 1971, elle a vu une opportunité dans le marché et a décidé de traverser la rivière du village pour ouvrir une usine de titane qu’elle a baptisée de son nom : Pramaor. Luxottica a été son premier client, puis d'autres grands joueurs de l’industrie de l’optique tels que Safilo, Marcolin et De Rigo se sont ajoutés à sa clientèle.

Ensuite, quand la production européenne de titane a diminué aux dépens de la Chine, la compagnie s'est tournée vers la fabrication de montures. La première monture Blackfin a vu le jour en 2008, mais à ce moment Pramaor continuait de fabriquer des montures pour d'autres compagnies. Finalement, autour de 2011-2012, l’entreprise s’est dédiée à 100 % à Blackfin.

Quelle est votre vision du design?

Pour moi rien n’est compliqué, chaque produit est différent. Depuis maintenant 18 ans, je conçois un peu de tout, du très petit, comme les bijoux, au très grand comme les sous-marins!, explique Roberto. Je suis en mesure de transposer ce que j’apprends d’un secteur à un autre.

J’ai débuté chez Blackfin en 2017. Je suis à la tête d’une équipe de 7 personnes qui réfléchissent et imaginent le design de la marque. Le neomadeinitaly, comme nous l’appelons, désigne notre conception respectueuse des gens et du territoire qui ont fondé la marque, tout en étant ouverts au savoir-faire d’ailleurs. Ainsi, nous ressemblons au Japon pour tout le dévouement consacré à nos produits, aux pays nordiques pour notre organisation et à l’Italie pour notre passion.

Qu’est-ce qui vous inspire dans la création de montures?

Le titane est parfois perçu comme étant un matériau froid et sans vie. Nous voulons apporter davantage de chaleur et de couleurs aux designs afin de créer des montures ergonomiques avec un design d’avant-garde. Ainsi, nos montures sont très colorées et sortent de l’ordinaire, malgré le fait que peindre du titane est un véritable défi!, explique Roberto.

Parlant de cela, pouvez-vous nous parler du processus de création des montures de titane?

La production de nos montures est faite en 53 étapes à partir de titane 100 % japonais. Tout est fait dans notre nouvelle usine, encore située au même endroit où Maria Pramaor a débuté. Nos procédés se sont industrialisés, mais le processus de fabrication en tant que tel demeure artisanal. Fabriquer des montures de titane est un art en soi!

Nous avons 100 employés dont la majorité sont des femmes. L’étape de la peinture est la plus délicate, car il est très difficile de peindre le titane étant donné que les couleurs n’y adhèrent pas facilement. L’équipe de peinture est d’ailleurs 100 % féminine! Nous apprenons tous les jours et améliorons sans cesse nos procédés.

Notre équipe a été impressionnée par la qualité du design et la variété de modèles et de coloris de la collection. Pour une monture de qualité supérieure, confortable et des plus légères, Blackfin est un choix incontestable. Découvrez les fruits du travail de Roberto et Simone dans plusieurs cliniques Opto-Réseau.