Quand vous rencontrez l’optométriste, les questions qu’il vous pose ne sont pas nécessairement liées à votre vision. D’ailleurs, nous avons parfois tendance à considérer que cet échange est uniquement voué à mettre le client à l’aise et en confiance. Et pourtant, les informations recueillies au cours de cette conversation anodine en apparence sont déterminantes pour le choix de vos verres. Découvrez ici toutes les subtilités qui entourent les verres de vos lunettes.

1. Verres unifocaux ou multifocaux? 

Tous les patients ne souffrent pas d’un seul trouble visuel. Avoir plusieurs problèmes de vision est même assez fréquent. Par exemple, une personne peut être à la fois myope et presbyte. Pour cette raison, il existe des verres unifocaux et des verres multifocaux.

Comme leur nom l’indique, les verres unifocaux offrent une correction identique sur tout le verre pour améliorer soit pour la vision de loin, soit pour la vision de près.

Quant aux verres multifocaux, ils offrent au moins deux champs de vision distincts pour permettre une correction différente selon l’endroit où le regard se pose. Les verres progressifs, qui corrigent la presbytie, permettent une vision nette à toutes les distances. La partie supérieure du verre assure la vision de loin, tandis que la partie inférieure assure celle de près. La transition entre les zones s’opère de façon fluide et la vision intermédiaire, au centre du verre, est tout à fait fonctionnelle.

2. Le verre n’est pas toujours la matière première

Eh oui, les verres de lunettes ne sont pas fabriqués en verre, enfin (presque) plus maintenant. Plusieurs options s’offrent aux professionnels de la vue quand il s’agit de déterminer la matière la plus adaptée à vos besoins :

  • Les verres minéraux : autrefois très utilisés, ce sont les verres les moins privilégiés aujourd’hui, sauf pour traiter des niveaux de correction très importants. Parce qu’ils sont en verre, les verres minéraux sont plus fragiles et plus lourds que les autres matériaux présentés ci-dessous. Il existe désormais des verres en plastique très minces capables de les substituer.
  • Les verres organiques : ce sont les plus populaires, car ils sont légers et résistants aux chocs. Fabriqués à base de résine de synthèse, ils peuvent être très minces et s’adapter à tout type de monture. Petit inconvénient : ils se rayent plus facilement, car ils sont plus souples. C’est pour cette raison qu’ils sont toujours accompagnés d’un traitement résistant aux rayures.
  • Les verres en polycarbonate : leur composition est semblable à celle des verres organiques, à la différence qu’ils sont beaucoup plus résistants aux chocs. Cette matière est utilisée pour les lunettes de sécurité. La légèreté et la résistance aux chocs de ces verres en font un produit de premier choix pour les enfants et les adolescents, ou les personnes très sportives. 

Ainsi, le choix de l’opticien s’opère en général sur les deux dernières options, selon vos activités et vos besoins. 

3. Quel traitement applique-t-on aux verres? 

La plupart des verres recommandés par votre professionnel de la vue incluront minimalement ces deux traitements :

  • Résistant aux rayures : un durcisseur est appliqué aux verres pour les protéger des poussières et des abrasions, augmentant ainsi leur durée de vie.
  • Antireflet : ce traitement de confort supprime les reflets et améliore la perception des contrastes. En plus d’améliorer l’aspect des lunettes, il est devenu essentiel pour notre mode vie majoritairement numérique. En effet, certains antireflets spécialisés filtrent la lumière bleue environnante, provenant principalement du soleil et des écrans. De plus, plusieurs antireflets sont constitués de couches supplémentaires permettant de repousser l’eau, les corps gras et la poussière, ce qui en facilitera l’entretien.

Vous pourriez aussi opter pour des verres photochromiques, dont la teinte varie selon la luminosité. Les verres s’obscurcissent ou s’éclaircissent sous l’effet des rayons UV. Ces verres sont idéal pour ceux qui sont gênées par la lumière ambiante. Ils sont aussi adaptés aux personnes très mobiles qui doivent fréquemment se déplacer de l’intérieur vers l’extérieur et vice-versa.

Vous travaillez souvent à l’extérieur? Votre travail implique de passer des heures sur un chantier de construction, sur la route ou à l’ordinateur? Les réponses à ces questions seront déterminantes pour que votre opticien soit en mesure de vous proposer les verres les mieux adaptés à votre mode de vie, votre budget et vos habitudes.

Vous avez besoin de verres correcteurs ou d’adapter vos verres actuels? Votre optométriste Opto-Réseau se fera un plaisir de vous recevoir. Prenez rendez-vous dès maintenant à la clinique la plus près de chez vous. Pour obtenir toutes les réponses à vos questions sur la santé de vos yeux, consultez la section « Conseils Opto-Réseau » de notre blogue.