Pourquoi les cas de myopie augmentent et comment s’en prémunir?

Depuis une vingtaine d’années, on constate une forte augmentation des cas de myopie, et ce, partout dans le monde. En Amérique du Nord, le nombre de personnes atteintes a même doublé. Autre observation : la myopie s’installe de plus en plus tôt. Il y a 20 ans, ce trouble visuel apparaissait en majorité chez les jeunes de 12 à 14 ans. Aujourd’hui, les optométristes relèvent de plus en plus de cas chez les 8 à 9 ans. L’Organisation mondiale de la santé associe la progression de la myopie à une épidémie mondiale. Comment expliquer ce phénomène et peut-on l’enrayer ? L’équipe d’Opto-Réseau s’est penchée sur la question.

Petit rappel : qu’est-ce que la myopie ?

Dans l’un de nos récents articles, nous avons défini les différents troubles de la vision. La myopie se caractérise par une vision nette de près, mais une vision floue de loin. Pour vous donner une idée, être myope s’apparente à regarder au loin à travers une loupe. Vous admettrez que contempler un paysage extérieur avec une loupe n’est pas idéal !

Quelles en sont les causes ?

Le caractère héréditaire

L’apparition de la myopie chez les jeunes s’explique par le facteur héréditaire. En effet, selon l’Ordre des optométristes du Québec, le risque de devenir myope est multiplié par trois si l’un des deux parents en est atteint. Ce risque est multiplié par sept si les deux parents sont myopes. Toutefois, les observations des vingt dernières années font de plus en plus état de cas isolés, c’est-à-dire d’enfants myopes dont les parents ne le sont pas. Le caractère héréditaire n’est donc plus l’unique facteur favorisant la myopie.

La lumière bleue et nos écrans

Les longues heures passées devant les téléviseurs, les ordinateurs, les tablettes et les téléphones intelligents pourraient largement contribuer à l’augmentation des cas de myopie. En cause, la lumière bleue émise par les écrans, mais aussi notre tendance à forcer la vision de près, notamment quand nous utilisons les écrans mobiles.

Le manque d’activités extérieures

Quand nous sommes à l’intérieur, nous devons ajuster notre vision à une multitude de stimuli visuels à différentes distances. À l’extérieur, la perspective des choses qui nous entourent est plus uniforme : notre œil ne doit pas nécessairement focaliser sur un objet dans un environnement rapproché.

Passer plus de temps à faire des activités extérieures contribue considérablement au ralentissement de la progression myopique, surtout chez les jeunes de 18 ans ou moins.

Les recommandations de votre optométriste Opto-Réseau :

Pour diminuer le risque d’apparition de la myopie

  • Limitez le temps passé devant les écrans numériques : pour chaque 20 minutes passées devant un écran, il faut également regarder à 20 pieds (6 mètres) pendant 20 secondes en clignant fréquemment des yeux.
  • Ajustez la luminosité de vos écrans : des logiciels atténuent la lumière bleue en fonction de l’heure de la journée.
  • Augmentez à au moins 45 minutes par jour le temps d’activité à l’extérieur ; c’est surtout important pour les enfants.
  • La distance de lecture est également très importante : la distance entre vos yeux et votre livre, votre tablette ou votre téléphone cellulaire devrait être équivalente à la longueur d’un avant-bras.
  • N’oubliez pas de visiter votre optométriste pour un examen régulier de la vue. En cas de diminution de la vision de loin ou de fatigue visuelle, venez nous voir.
  • Informez-vous sur les traitements contre la lumière bleue nuisible ou lisez notre article de blogue à ce sujet ici.

Pour corriger la myopie

Le port de lunettes ou de lentilles cornéennes permettra d’améliorer votre vision et de vous protéger contre les effets nuisibles de la lumière bleue. Consultez un optométriste Opto-Réseau si vous rencontrez des difficultés à voir de loin.