On pense souvent (à tort) qu’il est très fastidieux de s’adapter à des verres progressifs. Si cette croyance avait un bon fond de vérité il y a plus de 20 ans, les technologies d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec celles des années 2000. Prenons par exemple votre téléphone cellulaire : gageons que vous n’utiliseriez pas aujourd’hui un téléphone portatif datant de 1998 si vous avez accès à un téléphone intelligent de la dernière génération. Il en est de même pour les produits optiques offerts de nos jours. L’offre de verres progressifs s’est amplement élargie pour inclure des produits hautement sophistiqués. Cette évolution a notamment permis aux verres de s’adapter à vos yeux et non le contraire, afin d’améliorer votre confort.

Premièrement, qu’est-ce qu’un verre progressif ? Lorsque l’inévitable presbytie se pointe le bout du nez à l’aube de la quarantaine, votre professionnel de la vue vous recommandera probablement des verres progressifs. Il s’agit de verres comportant une infinité de corrections optiques, permettant le passage de la vision de loin à la vision de près, le tout de façon fluide. Ainsi, une seule paire de lunettes vous permet d’obtenir une vue nette à toutes les distances par un simple balayage du regard. Les verres progressifs vous évitent donc de trainer deux paires de lunettes lors de vos activités quotidiennes!

Bien que la période d’adaptation se soit considérablement réduite dans les dernières années grâce à l’évolution des technologies, les verres progressifs demandent un moment d’adaptation, contrairement aux verres simple vision. Cette période varie d’une personne à l’autre : certaines prendront quelques heures pour s’adapter alors que d’autres prendront quelques jours. L’œil et le cerveau doivent s’habituer aux différentes zones de vision et à leur positionnement sur les verres, processus qui prend quelque temps, mais devient naturel par la suite. Et il existe quelques façons d’accélérer ce processus!

Consultez votre professionnel de la vue

Chaque individu est unique et vos yeux le sont tout autant ! Votre professionnel de la vue analysera vos habitudes, vos activités quotidiennes et votre environnement de travail pour mieux comprendre l’utilisation que vous ferez de vos verres. Votre posture et votre morphologie sont également des facteurs importants à considérer dans l’ajustement de ceux-ci. Il est primordial pour votre professionnel de la vue d’avoir ces informations afin qu’il puisse vous recommander un produit répondant à votre situation.

Votre opticien d’ordonnances, par sa formation, est le mieux placé pour vous conseiller parmi une vaste gamme de produits disponibles, fabriqués par les plus grands manufacturiers de lentilles ophtalmiques au monde. En effet, il existe une panoplie de verres progressifs disponibles puisque les zones visuelles peuvent être disposées différemment pour chaque personne. Votre professionnel de la vue pourra vous recommander LE produit qui répondra le mieux à votre style de vie. En lui expliquant clairement vos activités quotidiennes, il sera en mesure de vous proposer un verre bien adapté à votre réalité vous permettant d’obtenir le meilleur confort possible. Vos verres seront choisis avec le but de vous offrir la vision la plus naturelle possible et ce à toutes vos distances de travail.

L’ajustement des verres progressifs requiert également de multiples prises de mesure. En plus de tenir compte de votre ordonnance, votre professionnel de la vue prendra en considération l’ajustement de la monture sur votre visage ainsi que plusieurs autres paramètres rendant vos lentilles progressives parfaitement personnalisées.

Portez vos lunettes

Cela peut sembler évident, mais il serait normal qu’une personne souffrant d’un inconfort visuel ne veuille pas porter ses lunettes. Cependant, porter vos nouvelles lunettes tous les jours dès le début et du matin au soir, si possible, accélèrera le processus d’adaptation. Plus tôt ils seront portés, plus votre vision deviendra naturelle à toutes les distances et plus vite vous pourrez profiter de tous les bénéfices de vos nouveaux verres! D’ailleurs, pour cette même raison, alterner vos nouvelles et vos anciennes lunettes au cours des premiers jours n’est pas recommandé.

Ne repoussez pas l’inévitable

Il est préférable de commencer à porter des verres progressifs le plus tôt possible, dès la détection de la presbytie, pendant que la correction nécessaire pour la vision de près n'est pas trop importante. L’adaptation aux verres est alors facilitée, dans la mesure où les zones de chevauchement sont plus petites et donc moins dérangeantes. De plus, la lentille de l’œil est encore assez flexible pour s’accommoder facilement aux changements de distance. Comme la presbytie est un trouble visuel qui évolue dans le temps, vous adapter lorsque votre correction est encore faible rendra les changements subséquents plus faciles à gérer.

Bougez la tête, pas les yeux

Selon le produit sélectionné, votre professionnel de la vue pourrait prendre des mesures qui permettent de fabriquer votre verre en fonction du degré de mouvement de votre tête par rapport à votre œil. De façon générale, pour regarder au loin, vous devez utiliser la partie supérieure de vos verres. Pour la vision rapprochée, remontez légèrement la tête pour regarder dans le bas de lentille. De plus, placez ce que vous regardez face à vous. Cela vous permettra de faire un usage optimal de vos zones de vision sans être gêné par les zones floues qui peuvent apparaître en périphérie.

Lorsque vous désirez regarder dans une direction précise, ne bougez pas seulement les yeux mais tournez toute la tête. Il se peut que vous deviez tourner la tête davantage que vous n’avez l’habitude de le faire, et cela pour éviter les zones floues de vos lunettes. Au début, essayez de ne pas aller trop vite dans les escaliers ou lorsque vous descendez d’un trottoir, car vous pourriez avoir du mal à voir les marches! Avec le temps, voir avec des verres progressifs deviendra un automatisme.

Utilisez votre garantie d’adaptation

Chez Opto-Réseau, nous vous offrons une garantie d’adaptation d’une durée minimum de 30 jours pour nous assurer de vous fournir un produit avec lequel vous serez confortable. Le temps d’adaptation varie grandement selon les personnes et les prescriptions mais somme toute, la plupart des porteurs de verres progressifs s’adaptent très bien à leurs nouveaux verres. Si le port de vos verres progressifs ne vous procure pas une sensation de confort après une période d'acclimatation de deux à trois semaines, n’hésitez pas à consulter votre professionnel de la vue Opto-Réseau.